Les military tattoos et les formations musicales

Band_low

Peu importe le pays où ils ont organisés, les military tattoos rassemblent des formations musicales diverses du monde entier. Voici quelques exemples qui ont, entre autres, participé au Luxembourg International Military Tattoo.

  • la Musique de la Garde Impériale de Dijon (France)

Cette formation musicale est une harmonie constituée d’une quarantaine de musiciens (dont huit tambours). Leur répertoire se compose essentiellement d’airs de l’époque napoléonienne.

  • Dream Catcher (Luxembourg)

Ce groupe peut offrir des performances en trio, en quatuor ou encore avec l’ensemble des musiciens qui le compose. On retrouve John Rech (voix, guitare et harmonica), Christof Brill (guitare et voix), Wolfgang Wehner (violon), Eric Falchero (piano, accordéon et voix), Claude Zeimes (basse et voix), Steve Krippler (percussions) et Andy Genen (illustrateur). Leur répertoire est assez large et ouvert à toutes les cultures. Il va de la musique pop celtique à la chanson française en passant par le rock luxembourgeois.

  • Beoga (Irlande)

Beoga est un groupe irlandais de musique folk qui s’est formé en 2002 dans le comté de Kerry (dans le sud-ouest de l’Irlande). Ce groupe est composé par Sean Og Graham (accordéon et guitare), Eamon Murray (bodhrán et percussions), Damian Mckee (accordéon) et Niamh Dunne (voix et violon).

  • Red Hot Chilli Pipers (Écosse)

Ce célèbre groupe de rock celtique écossais a été fondé en 2002 à Glasgow. Il est composé de joueurs de cornemuses, de guitaristes, de pianistes et de percussionnistes. Leur nom rappelle celui du groupe de rock américain, les Red Hot Chili Peppers. Ils se sont produits lors de divers évènements d’ampleur internationale tels que les Jeux Olympiques, la coupe du monde de rugby de 2015, les XXes Jeux du Commonwealth à Glasgow en 2014 ou encore les BBC Proms. Ils ont également remporté en 2007 le show « When Will I Be Famous » organisé par la BBC.