Quelques exemples de military tattoos

Edinburgh_Military_Tattoo_2007

Les festivals comptent parmi les événements dont les municipalités tirent profit pour dynamiser le tourisme dans leurs régions. A ces moments, c’est toute l’industrie des services qui est mise à contribution. Les hôtels, les taxis, les établissements de divertissement et surtout les casinos qui attirent énormément de visiteurs venus du monde entier. Des personnes désireuses de faire le pont entre des sites comme Spin Palace et les jeux d’argent traditionnels. Et parmi les événements qui attirent des milliers de visiteurs, on dénombre un certain nombre de tattoos militaires. Des parades de musique militaire qui ont une histoire bien connue.

Royal Edinburgh Military Tattoo

Organisé pour la première fois à Edimbourg en 1950, ce tattoo réunit aujourd’hui des délégations venues de plus de 30 pays différents. Il s’agit d’un des événements du genre les plus populaires. Retransmis dans des dizaines de pays et avec une audience de plus de 100 millions de personnes à travers la planète, le Tattoo Militaire Royale d’Édimbourg continue de prospérer plus de 60 ans après sa création.

Le Tattoo d’Albertville

Il se tient généralement au mois de Juillet. Inauguré en 1975 en France, ce tattoo contribue à populariser le tambour français. Ce tambour napoléonien qui est aujourd’hui employé lors de diverses commémorations historiques pour leur prêter un ton de solennité. L’événement est organisé chaque année par le comité des fêtes d’Albertville.

Le Festival de musiques militaires à Arlon

Se déroulant en Belgique au mois de Mai, ce festival de musique militaire enregistre la participation de nombreux pays dont la France, l’Allemagne ou encore la Hongrie. A chaque édition, c’est la place Léopold de la ville d’Arlon qui devient le théâtre de ces représentations musicales. Au nombre des troupes militaires qui y ont pris part : des corps armés ukrainiens et même hollandais !